Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Général’ Category

C’était une idée qui me trottait en tête depuis un moment déjà mais en rentrant de vacances, j’ai trouvé les ressources pour faire monter ce blog dans la cours des grands.

Ce blog déménage donc à compter d’aujourd’hui vers cette adresse :

http://www.procrastinons-un-peu.fr

Veuillez donc mettre vos liens, flux RSS et autres à jour, il n’y aura plus de billet sur procrastinonsunpeu.wordpress.com.

P.S. Pour l’instant, je débute, donc le site n’est pas encore trop top moumoute, mais j’y travaille.

Read Full Post »

Return from vacances

Me revoilà !

Après un bon mois de vacances bien méritées au vu de l’année écoulée et surtout au vu de ce qui m’attend, je suis de retour, pas bronzé mais frais, d’attaque et disponible pour vous faire partager mes réflexions sur la science (mais pas que).

Qu’il est difficile de se remettre dans le rythme métro-boulot-blog-dodo. Aussi ne vous attendez pas tout de suite à une reprise totalement normale de la fréquence des billets, d’autant que je dois modifier quelques petites choses relatives au blog avant de me remettre sérieusement à poster. Un peu comme remettre l’eau, l’électricité, nettoyer le frigo des déchets radioactifs que l’on a laissé pourrir tout l’été par inadvertance et refaire un poil de courses pour éviter de mourir de faim un dimanche midi.

À la prochaine, donc,

tout l’équipe de Procrastinons un peu…

Read Full Post »

Connaissez-vous le time lapse ? C’est la technique qui consiste à prendre une image toutes les x secondes pour ensuite recréer un film avec 24 images par secondes. C’est la technique qui permet de voir des choses qui prennent beaucoup de temps en accéléré. Couplé à un sens artistique développé cela donne des clips vidéo très bien foutus, comme celui de la chanson de Death Cab for Cutie Little Bribes, réalisé par Ross Ching

Bon Visionnage.

Read Full Post »

On est tous passé par là…

C’est aujourd’hui que débutent les épreuves du baccalauréat comme le veut la tradition par la philosophie.

Je souhaite bon courage à toutes celles et ceux qui planchent en ce moment.

Read Full Post »

Hibernatus voyagus

Sortons un peu de notre torpeur et notre hibernation un poil forcée (l’hibernation) pour faire revivre ce blog un peu délaissé ces derniers temps.

Tout d’abord, il faut que l’équipe de Procrastinons un peu…, c’est à dire moi-même, ma secrétaire et la bonne centaine de collaborateurs chargés de fouiller la toile et la science à la recherche de sujets qui vont vous défriser (oui, vous, amis lecteurs) explique le pourquoi du comment de la raison de l’absence : j’étais pas là. J’ai dû aller de l’autre coté de l’Atlantique dans une conférence géniale sur l’évolution (à Cold Spring Harbor pour ceux qui connaissent) et j’ai dû ensuite foncer ventre à terre dans cette magnifique région qu’est la Bavière.

Donc pas eu le temps de bloguer dans l’ordi mais j’ai ramené deux trois sujets de notes de cette conférence de la mort qui tue, je fais le tri et je reviens.

Read Full Post »

Jade or

Je le dis, je le répète, je fais un métier formidable. Scientifique est le plus beau métier du monde et je l’adore.

Si, si.

Ce que j’apprécie le plus, ce n’est pas tant la considération de certains politique ou membres de la classe dirigeante (pardon, de tous ses membres en fait.) C’est autre chose.

Ce que j’apprécie le plus, ce sont les deadlines (en français, les lignes de la mort qui portent décidément bien leur nom) posées le vendredi pour le lundi.

Ainsi, alors que se profilait un magnifique week-end fait de farniente, de flâneries magasinesques et de mâtinés enfin grasses, une ligne de la mort est venue gentiment me frapper dans les bijoux de familles en m’attachant à mon laboratoire pour le week-end (ouille, bobo.)

Sachant que je pars toute la fin de semaine à Köln pour rencontrer les dieux de mon domaines de recherche, les papes de l’évolution moléculaire, l’activité de ce blog risque d’en pâtir un poil (comme on dit chez Gillette…)

Je ne saurais donc trop rappeler à ceux d’entre vous qui n’ont pas la chance inouïe d’avoir des lignes de la mort planquées en embuscade de bien profiter de leur temps libre.

See you soon and have fun!

Read Full Post »

Why blog?

À l’occasion des un an et quelques poils de cul de chameau de ce blog, je crois que le moment est venu de répondre à la question existentielle contenue dans le titre de ce billet. Titre qui aura l’avantage de ne pas faire de publicité mensongère : vous aurez su en le lisant que je ne parlerai pas de la sexualité des vers à soie dans la banlieu de Vladivostock.

C’est dans un des (trop) nombreux blogs que je suis régulièrement que j’ai vu cette question il y a quelques temps déjà. Cette question supposait un petit retour en arrière sur sa contribution à la blogosphère. Or il est toujours d’usage et d’utilité de faire ce type de bilan aux grandes occasions, comme le premier anniversaire par exemple.

Un an.

Concernant la durée de ce blog, je ne pensais pas atteindre ce chiffre fatidique, surtout au vu de la productivité à certaines périodes. Je me rend compte au final que même si je ne publierais qu’un seul billet par an, je continuerai ce blog aussi longtemps que possible.

Pourquoi un blog ?

Grande question. On peut tenter de répondre à cette question par une autre question : qu’est-ce qu’un blog ? Un blog est tout simplement un gigantesque porte-voix u service d’un égo et d’un narcissisme surdimensioné. Rien de plus. J’ai lu il y a peu dans le International Herald Tribune (IHT pour les intimes) que

La meilleur chose avec Internet, c’est que chacun a un avis. La pire chose avec Internet, c’est que tout le monde a un avis.

Même après un an, je considère que mon humble avis n’a pas plus d’importance que celui de mon voisin et que ce n’est qu’une opinion (j’avais déjà disserté sur la vacuité des micro-trottoirs, on pourra également disserter sur la vacuité de certains commentaires sur la toile, heureusement pas ici.) Alors pourquoi ai-je diantre commencé la tenue d’un blog ?

Parce que.

Tout d’abord, j’avais des trucs à dire à l’époque où j’ai commencé et je me suis rendu compte qu’il a encore pas mal de sujets qui me font cogiter à un texte un peu plus consistant qu’un simple « je pense que ». Ensuite, je ne cherche pas à changer le monde (j’en serai bien incapable) et la porté de ce blog reste bien limité.

Une raison essentielle restera l’exercice de style. Je me suis rendu compte au fil des billets que j’aimais bien ce petit exercice intellectuel plusieures fois par semaine qui consiste à prendre un sujet qui nous intéresse et de faire en sorte de le rendre intéressant pour quelques personnes autour de soi. Écrire un note de blog est autre chose qu’étaler ses états d’âme sur la politique ou tout autre sujet polémique pour au final juste dire « fuck you » à quelqu’un qui ne pense pas comme vous. Cela est particulièrement vrai pour tout ce qui touche de près ou de loin à la science. Une autre raison essentielle a été et restera toujours une envie de partager les merveilles de la science mais aussi les conneries et autre trucs du genre. Un billet un tantinet scientifique doit être argumenté, construit. Il est impossible de faire un billet intéressant parlant de science si l’on en parle comme de résultats sportifs. C’est peut-être là que mon plaisir d’écrire est le plus grand, même si les billets scientifiques sont rares ici-bas, même si la qualité desdits billets ne sera en rien comparable à celle de certains (Tom Roud au hasard ?), je continuerai à en écrire.

Pour finir, je vais résister à l’envie de distiller quelques faits pour conclure ce bilan annuel. Ces chiffre n’intéressent que moi, c’est vrai quoi.

Ouverture officielle de la saison 2.

Bonnes lectures à toutes et à tous.

PS. qu’il me soit permi de remercier certains de mes lecteurs les plus assidus pour le soutien et les commentaires qu’ils m’ont apporté au fils de ces pages.

Read Full Post »

Older Posts »